Trouver une assurance mieux adaptée à sa voiture électrique

La voiture électrique commence à faire de plus en plus d’adeptes en France. Elle est adaptée aux conducteurs ayant une assurance auto résilié pour non paiement. De nombreux automobilistes se posent des questions sur les offres d’assurance : sont-elles adaptées ? Quelles sont les différences par rapport aux voitures classiques ? Déjà, il faut savoir qu’une assurance auto est obligatoire pour un véhicule motorisé qu’elle soit essence, diesel ou électrique. L’assurance minimum est la garantie au tiers pour couvrir les dommages que le conducteur pourrait causer aux autres. Il est possible d’ajouter à cette assurance au tiers des garanties classiques qui existent déjà pour les autres voitures ou choisir une assurance tous risques pour rouler en toute sécurité sans penser au pire et se couvrir de manière optimale quel que soit le sinistre : accident responsable ou non, incendie, vol, bris de glace, assistance, dépannage, rapatriement … Cependant, la voiture électrique a quelques exigences différentes des voitures classiques, des spécificités qui nécessitent une adaptation de l’offre d’assurance. L’assurance voiture électrique est actuellement accompagnée de garanties spécifiques qui tournent essentiellement autour de la batterie. Cette dernière est le cœur d’une voiture et la plupart des dommages sont basés sur cet accumulateur d’énergie. Selon les évaluations des assureurs et des garagistes sur les nouveaux besoins des voitures électriques, l’assurance auto électrique intègre des garanties qui prennent en charge l’assistance panne électrique 0 km, le changement de batterie, le remorquage du véhicule jusqu’à une station de recharge et les sinistres liés à la recharge de la batterie. L’assurance prend par exemple en charge de la couverture d’un problème causé à la batterie lors du rechargement de la voiture sur le système électrique de la maison d’un tiers. Généralement, la batterie d’une voiture électrique est louée. Le conducteur doit indiquer le nom du bailleur (constructeur ou garage) dans le constat, car il est lui aussi impliqué dans le processus de couverture des dommages. En effet, le contrat de location peut prévoir une indemnisation des parties par le propriétaire avant de se faire rembourser par l’assurance. La voiture électrique ne relève pas seulement de l’assurance auto, mais également de l’assurance habitation étant donné que la voiture doit être rechargée sur le réseau électrique de l’habitation. Il est donc judicieux d’en parler à son assurance multirisque habitation lors de l’acquisition d’une voiture électrique. De cette manière, l’assureur pourra modifier le contrat pour couvrir les dommages pendant la recharge du véhicule dans le garage.

Une assurance voiture électrique moins chère

Conduire une voiture électrique offre de nombreux avantages en matière d’assurance auto. Elle est moins chère qu’une assurance auto classique pour plusieurs raisons. Déjà, une voiture électrique présente moins de risque à cause de son autonomie limitée et de sa vitesse réduite. En effet, les voitures électriques sont généralement privilégiées en ville pour les courts trajets nécessitant une vitesse moins élevée. Avec ces deux caractéristiques, le risque d’accident grave d’une voiture électrique est moins important. En plus, les assureurs proposent des remises ou chèques entre 50 et 150 € aux conducteurs de véhicules propres, de quoi économiser quelques euros sur son assurance en plus de l’économie déjà réalisée avec la non-utilisation de carburant comme sur un moteur thermique. On estime que la prime d’assurance auto électrique est de 5 à 50% moins chère que celle d’un véhicule classique.

Laisser un commentaire